Tous les dons sont les bienvenus Faites un don

Northern Lights Festival Boréal dévoile sa programmation complète et plus

On jurerait que ce n’était pas plus tard que la semaine dernière que le Northern Lights Festival Boréal (NLFB) dévoilait sa programmation officielle. Elle consiste d’un mélange éclectique de vedettes établies et d’artistes émergents dans les genres folk, indie, world, rock et plus encore. Le festival se déroulera du 5 au 8 juillet dans le superbe parc Bell. Des figures iconiques canadiennes de rock et de roots se partagent les têtes d’affiche : les sensations canadiennes de rock Arkells ; les vedettes internationales indie Alvvays ; le duo père-fils  Bill & Joel Plaskett ; et l’Acadienne folk-rock fougueuse  Lisa LeBlanc. La programmation comprend également plus de 45 autres bijoux musicaux, dont : le pionnier Afro-beat  Orlando Julius, les vétérans du rock instrumental  Shadowy Men on a Shadowy Planet, le chanteur de Prairie Oyster  Russell deCarle, ainsi que des formations locales comme JoPo & The Rize. La programmation complète et l’horaire se retrouvent au nlfb.ca. Mais attendez… ce n’est pas tout ! NLFB a encore quelques annonces-surprises de programmation, ainsi que des détails sur les forfaits d’hébergement.

Lee Harvey Osmond est une création du vétéran de la musique canadienne Tom Wilson (Blackie & The Rodeo Kings, Junkhouse, etc.), en collaboration avec des membres des Cowboy Junkies et Skydiggers. Beautiful Scars est leur troisième album à être nommé pour un prix Juno, après Quiet Evil et The Folk Sinner qui s’étaient également tous deux retrouvés sur la liste longue des prix Polaris. À l’âge de 53 ans, Wilson a découvert qu’il était adopté et qu’il avait des ancêtres mohawks – une histoire (parmi d’autres) qu’il raconte dans son mémoire Beautiful Scars lancé en 2017, et accueilli très favorablement par le public. La fin de semaine du festival comprendra une prestation littéraire et musicale unique et exclusive inspirée du livre, présenté à bord du bateau de croisière William Ramsey. Lee Harvey Osmond se produira également sur la scène principale du festival.

Les festivaliers seront bouche bée devant le dancehall reggae à saveur tunisienne du montréalais  King Abid. King Abid présentera son spectacle de club exclusif au Townehouse Tavern de Sudbury le jeudi soir. Les publics seront également hypnotisés par le folk jazz-alternatif de  Binaeshee-Quae, une auteure/compositrice/interprète, comédienne et passionnée des arts communautaires de la Première Nation de Biigtigong.

Donné Roberts est un guitariste, chanteur et compositeur du Madagascar qui vient s’ajouter à la programmation de l’édition 2018 du festival. Il a lancé deux albums solos vibrants, et était un des membres du projet African Guitar Summit qui a remporté un JUNO en 2005 et a été nommé en nouveau en 2007.

Casper Skulls est un groupe art-rock basé à Toronto, mais qui entretient des liens avec Sudbury, et qui fait beaucoup jaser dans le monde indie. Ils assureront la tête d’affiche du spectacle post-couvre-feu le samedi soir au Townehouse Tavern.

Le festival présentera également un atelier et des prestations post-couvre-feu qui rendent hommage aux arts hip- hop : l’art du rap, l’art du DJ, et l’art de créer des « beats ». Ces éléments comprennent des artistes tels que : le vétéran de la scène hip-hop autochtone de Winnipeg, HellnBack ; le DJ et réalisateur couronné champion mondial à 5 reprises, Vekked ; le maître de l’échantillonnage en direct et réalisateur Fresh Kils ; et le rappeur torontois NiLLa. « À mon avis, le hip-hop, c’est de la musique folk », affirme le directeur général et artistique, Max Merrifield, « Des gens qui se trouvent une voix avec les outils qu’ils ont à portée de la main, c’est ça qu’on cherche à mettre en valeur ici. »

Des croisières à bord du William Ramsey seront également offertes, avec divers thèmes et atmosphères. Le samedi après-midi comprendra un party tapageur de bluegrass et outlaw-country avec le groupe sudburois  Murder Murder, ainsi qu’une croisière littéraire et musicale avec  Tom Wilson (Lee Harvey Osmond). Le dimanche après-midi, ce sera au tour d’une croisière rock n’ roll, en collaboration avec le diffuseur local Party Cannon, dont les artistes seront annoncés ultérieurement.

Pour ceux qui se déplacent de l’extérieur pour assister au festival, NLFB est ravi d’annoncer des forfaits d’hébergement pour 2018. Les forfaits comprennent des laissez-passer pour le festival et l’hébergement pour 3 ou 4 nuits. Les forfaits de camping (avec service de navette) sont offerts en partenariat avec Mine Mill Campground, et les forfaits d’hôtel sont offerts en partenariat avec Clarion Hotel Sudbury.

Plus d’information sur les forfaits d’hébergement, les croisières musicales et une foule d’autres activités se trouve au nlfb.ca. L’horaire (presque) complet est maintenant affiché, avec quelques derniers détails à confirmer. Le tarif à l’avance pour les laissez-passer du festival est présentement en vigueur.

Northern Lights Festival Boréal: du 5 au 8 juillet, à Sudbury, en Ontario

www.nlfb.ca