Tous les dons sont les bienvenus Faites un don

Northern Lights Festival Boréal 2018 présentera Lisa Leblanc, Jane’s Party, Mama’s Broke, et plus

Le Festival Boréal de Sudbury aura lieu du 6 au 8 juillet 2018 au parc Bell, et les organisateurs sont très enthousiastes de réveler un avant goût de la programmation musicale de cette année. Au fil du temps, le Festival Boréal a acquis une réputation pour son offre musicale variée et éclectique, du folk au rock en passant par les musiques du mondes et la musique émergente. L’édition 2017, qui mettait à l’honneur les artistes autochtones, a connu un succès monstre, avec une assistance dans les plus hautes de l’histoire du festival. “Nous sommes forts de cette belle année, nous sommes inspirés et motivés”, explique le directeur général et artistique Max Merrifield. “On avait hâte de dévoiler un aperçu de la programmation qu’on est en train d’assembler. On vous réserve de belles surprises.”

La tête d’affiche du vendredi 6 juillet au soir est nulle autre que la rockeuse acadienne Lisa Leblanc, dont le son a souvent été décrit comme “folk-trash”. À 27 ans et avec deux albums et un EP à son actif, la captivante auteure-compositrice-interprète acadienne, qui habite maintenant à Montréal, tourne depuis cinq ans avec ses musiciens et a vendu plus de 140 000 albums sur deux continents. Ses chansons touchantes, voire déchirantes, inspirées par des histoires de peines d’amour ou de relations amicales, rappellent le travail singulier de Courtney Barnett, Bob Dylan ou Dolly Parton. Lisa LeBlanc avait épaté le public sudburois lors de l’édition inaugurale du French Fest, en 2015. Elle s’est fait connaître à l’international grâce à son énergie explosive en concert, sa prouesse au banjo, et ses paroles franches et mordantes, autant en anglais qu’en français. Les billets pour la fin de semaine sont disponible dès maintenant, ainsi que les billets pour le programme du vendredi soir.

Le groupe torontois Jane’s Party sera aussi de l’édition 2018 le temps de quelques spectacle set ateliers tout au long de la fin de semaine. Fondé il y a une dizaine d’années, le quatuor pop-rock a le vent dans les voiles après avoir fait la tournée avec des gros noms canadiens tels The Arkells, Sam Roberts Band, Blue Rodeo, Stars, Lord Huron, et The Rural Alberta Advantage pour ne nommer que ceux là, ainsi qu’une tournée européene avec le britannique Tom Odell. Leur spectacle énergique et leurs talents de musiciens sauront vous faire danser et taper du pied.  

Mama’s Broke est un duo folk qui déborde de coeur et d’énergie à l’état pur. Influencées par leurs racines canadiennes, elles sont de vraies nomades modernes. Leurs deux voix se marient à un savant mélange de violon, banjo, mandoline, guitare et pas de danse. Leurs compositions originales repoussent les limites des traditions et des contraites des styles musicaux, pour créer un univers musical à la fois nouveau et familier.  Fortes de la sortie de leur premier album Count the Wicked, Mama’s broke a également gagné le prix d’ensemble de l’année au Canadian Folk Music Awards.

C’est un retour triomphal pour les rois de la musique d’antan, mascottes officieuses du festival,  Sheesham & Lotus & ‘Son. Ces artisans du son, qu’on dirait figés dans le temps, utilisent une panoplies d’instruments (banjo, violons, cuivres, harmonica et percussions) et de techniques acoustiques pour obtenir une musique authentiquement vieillie. Leur charisme, leur maitrise des harmonies et leur polyvalence leur ont valu un réputation à travers les festivals des Amériques et de l’Europe. Leur esthétique inhabituelle saura sûrement vous replonger dans une autre époque.

Ces quelques artistes ne sont que la pointe de l’iceberg, et une quarantaine d’artistes seront annoncés dans les mois à venir. Les passes de fin de semaine sont disponibles maintenant avec plus de 30% d’économies sur le prix à la porte. Disponibles au nlfb.ca, A & J Home Hardware (rue Bouchard), Café Old Rock (rue Minto), Jett Landry Music (boul. Lasalle), au bureau du NLFB (19 rue Grey), The Farm (rue Main, North Bay).

Northern Lights Festival Boréal est le plus vieux festival en opération continue au Canada, et il tiendra sa 47e édition en 2018. NLFB a présenté une multitude d’artistes dans les éditions précédentes dont Serena Ryder, Robert Paquette, Broken Social Scene, Buffy Ste. Marie, Colin James, Daniel Lanois, Jeff Healey, Daniel Bélanger, une jeune Eileen ‘Shania’ Twain et bien plus. À travers les années, le festival s’est épanoui pour devenir un diffuseur aguerri de musique roots et contemporaine, ainsi qu’un pôle qui focalise l’énergie de la communauté artistique sudburoise.